Un séminaire de formation sur la gestion stratégique des projets au profit des diplomates et agents locaux de l’Ambassade du Congo en France s’est tenu les 27 et 28 février 2019 dans les locaux de la représentation du Congo à Paris. Organisé conjointement par l’Ambassade de la République du Congo en France et l’Institut de formation aux métiers de la ville (IFMV), ce séminaire est le fruit du partenariat entre l’Ambassade du Congo et le Pas-de-Calais, un département français.

Deux jours de formation ont permis aux participants d’acquérir les outils nécessaires à la réalisation d’un projet. Les formateurs tous deux venus de l’IFMV, à savoir Brice Mankou, Docteur en sociologie et président de l’IFMV et Joëlle Gellert, Experte en gestion stratégique de projet ont, à partir d’une méthodologie active et pratique, amené les bénéficiaires de cette formation à être en mesure de concevoir des projets susceptibles d’être promus et à devenir une force de proposition dans la conception et la gestion stratégique des projets.

A partir des exposés des deux formateurs s’appuyant sur des cas pratiques et des échanges d’expériences personnelles, les auditeurs ont affiné la stratégie permettant de transformer une idée en projet.

De la clarification de l’idée, à la réalisation et l’évaluation du projet en passant par l’état des lieux, l’élaboration du budget prévisionnel, l’identification des acteurs, la recherche des partenaires, l’élaboration du plan d’action et la communication telles sont entre autres étapes qui ont été enseignées pour aboutir à la finalisation d’un projet.

A la fin du séminaire, l’Ambassadeur de la République du Congo en France, Rodolphe Adada, remerciant les formateurs pour les enseignements dispensés, a félicité les auditeurs pour l’engouement et l’intérêt manifestés pour cette formation. L’Ambassade a-t-il indiqué, est le relais pour faire passer les projets de coopération avec le monde extérieur, ce rôle ne peut-être bien rempli que si elle dispose des compétences qu’il faut. C’est pourquoi, cette formation est d’un grand bénéfice, a-t-il conclu avant de remettre des certificats de participation aux auditeurs.

Laisser un commentaire